La résistance et la dureté du béton ciré dépend de plusieurs facteurs comme le support su lequel il sera appliqué, le type de béton ciré, ainsi que l’agent de scellage pour béton ciré.
Nous pouvons différencier deux types de résistance :
Résistance mécanique
Aux coups : même s’il s’agit d’un matériau relativement dur, la résistance à un impact dépend en certaine mesure de la dureté du support. Le béton ciré, en raison de sa faible épaisseur, se déformera dans le cas d’un coup fort si le support se déforme. Un exemple serait le béton ciré appliqué sur du gypse. Si la base se déforme du fait d’être peu résistante, le béton ciré se déformera également. Au contraire, sur des supports comme le granito, la résistance sera supérieure.

À l’abrasion et à l’usure : cette résistance dépend aussi bien du type de béton ciré que de l’agent de scellage. Topciment dispose de deux revêtements continus pour pavements : MicroDeck et MicroStone. Les deux sont des revêtements contenant des granulats sélectionnés de plus grande taille de particule que le Microfino, c’est pourquoi ils sont plus résistants à la compression et à l’abrasion. Microfino, pour sa moindre résistance, est réservé au recouvrement de murs. Quant aux agents de scellage, même si les résistances sont les mêmes, plus la brillance est élevée plus les marques d’usure sont visibles. Les finitions mates ne reflètent pas la lumière ou le font très peu.
Résistances chimiques
Aux taches et liquides: les résistances chimiques dépendront de l’agent de scellage employé pour le protéger. L’agent de scellage est la couche finale, celle qui donne l’imperméabilité et la protection face aux taches. Nos agents de scellage Topsealer offrent une grande résistance chimique, selon les différents essais réalisés :
huile, boisson cola, vin rouge et similaires ne laissent aucune tache après leur nettoyage.
Les taches sur béton ciré de vinaigre ou jus de citron laissent de légères marques. Cette surface est affectée par l’acide comme le marbre, toutefois si nous agissons rapidement, aucune marque ne sera visible.
Les taches d'acide muriatique,eau de Javel pure, acétone et ammoniac laissent des marques à partir de 30 minutes d’exposition . Nonobstant, si nous agissons en nettoyant rapidement, aucune marque n’apparaîtra. Il faut tenir compte de la texture du béton ciré et de la difficulté de nettoyage.

Le béton ciré peut être appliqué sur presque n’importe quel type de support, mortier de ciment, autonivelant, granito, marbre, carrelage, Placoplâtre ou gypse. Également sur des surfaces verticales, horizontales, dans des espaces intérieurs et extérieurs.

Ne jamais l’appliquer sur du bois naturel ou des supports formés de pièces qui peuvent se dilater de manière différente.

Le support doit être consolidé.

La surface devra être sèche, exempte de poussière et de graisses.

La planimétrie du support déterminera l’aspect final.

+information
Une des principales propriétés du béton ciré est sa grande adhérence. Grâce à cette dernière, il est possible d’appliquer le béton ciré sur des carrelages, ce qui facilite les rénovations et évite le décombrement du revêtement original. Tant que les carrelages soient fermes et ne soient pas détachés. Dans ces cas, il faut utiliser la maille pour solidariser el support.

Cf. la méthode d’application de béton ciré sur carrelages sur le tutoriel vidéo.

Conditions optimales et état de la surface à revêtir
La préparation du support est aussi importante que l’application. Si le support ne réunit pas les conditions nécessaires, nous ne pourrons pas l’appliquer en toute garantie.
La surface doit être nivelée, consolidée, exempte de saleté et avec un degré d’humidité inférieur à 5 %.
Si le support est un mortier, il devra avoir durci au moins pendant quatre semaines avant d’appliquer le béton ciré, pour contrôler les fissures qui peuvent apparaître pendant le processus de durcissement.

Le protocole d’allumage sera le suivant :

1. Allumer le chauffage au moins 4 semaines après la mise en place du mortier de ciment.

2. Maintenir l’eau d’entrée dans les circuits à 25 ° pendant 2 ou 3 jours. Ensuite, augmenter progressivement la température de l’eau jusqu’à 45 °C et la maintenir pendant plusieurs jours.

3. Éteindre le chauffage au moins 48 h avant de commencer l’installation du béton ciré. La température maximale du sol devra être de 18 °C.

Les pavements de béton ciré doivent être appliqués sur des mortiers cémenteux qui ont atteint une phase avancée de prise. Ceci se produit au terme de trois ou quatre semaines, en fonction du climat. Quoi qu’il en soit, nous devons nous assurer que le mortier est pratiquement sec. Pour ce faire, le support devra contenir un maximum de 5 % d’humidité que nous vérifierons avec un mesureur d’humidité relative.

Nous recommandons d’utiliser des mortiers de ciment autonivelant de qualité.

Les supports à base de mortiers pulvérulents ne sont pas appropriés car l’état de la base d’application doit être consistante, sinon il faudra la consolider.

Après l’application du béton ciré nous devrons attendre au moins 48 heures avant de rallumer le chauffage de forme graduelle (+5 °C chaque jour).

Changez toujours la température graduellement au début et à la fin de la période d’utilisation du chauffage.

Assurez-vous que l’humidité relative de l’air dans les pièces ne soit pas trop basse.

Évitez toujours l’accumulation de chaleur causée par les tapis et moquettes ou le manque d’espace entre les meubles et le sol.

Important! Entre le sol et les parements verticaux, il y aura toujours un joint de dilatation pour qu’il puisse se dilater. Des fissures pourraient apparaître si cette indication n’est pas respectée.

Selon le type de béton ciré et de texture, nous obtenons une plus ou moins grande résistance au glissement (degré de glissance). De plus petite à plus grande glissance nous avons : Microstone car il est hautement texturé, Microdeck avec une texture douce, et enfin Microfino qui n’est pas apte aux sols.

Les différentes finitions pour sols et leurs textures
Les sols sont classés en fonction de leur valeur de résistance à la glissance, et de plus petite à plus grande résistance il existe 3 classes, classe 1, 2 et 3.

Avec les bétons cirés Topciment, nous pouvons atteindre n’importe laquelle des classes exigées. Microdeck agent de scellage avec du polyuréthane correspond à la classe 1 mais si des microsphères de verre sont ajoutées dans la première couche de polyuréthane, nous pouvons obtenir la classe 2. Si nous employons Microstone qui contient des particules plus épaisses que le béton ciré traditionnel, nous atteignons la classe 3.

La différence de texture peut être appréciée à simple vue.
Il faut tenir compte des caractéristiques antidérapantes de la surface et de la difficulté de nettoyage. Plus la résistance à la glissance est grande, plus il est difficile de nettoyer la surface à cause de sa texture.

Finitions antidérapantes et classement selon leur glissance
Afin de limiter le risque de glissement, les sols des bâtiments ou des zones à usage Résidentiel Public, Sanitaire, Enseignant, Commercial, Administratif et Fréquentation Publique, à l’exclusion des zones d’occupation nulle définies dans l’annexe SI A du DB SI, auront une classe appropriée conformément au point 3 de ce volet.
Les sols sont classés en fonction de leur valeur de résistance à la glissance Rd. Cette valeur est déterminée moyennant l’essai du pendule décrit dans l’Annexe A de la norme UNE-ENV 12633:2003. Le Code Technique du Bâtiment (CTE) dans le document DB SUA-1 (Documents Élémentaires pour la Sécurité d’Utilisation et Accessibilité) réglemente les taux de glissance et détermine la classe que devra avoir un sol en fonction de son emploi. Le sol est plus antidérapant à mesure qu’augmente la valeur Rd.
Les sols sont classés en fonction de leur valeur de résistance à la glissance Rd, conformément aux dispositions de ce tableau :

Différences entre béton ciré et béton poli (béton taloché) pour pavements quant aux composants :

Il faut faire la différence entre ciment, mortier de ciment et béton. Le ciment est un composant aussi bien du mortier que du béton qui agit de conglomérant. Le mortier est obtenu en mélangeant du sable et de l’eau avec le ciment et le béton est un mortier de ciment auquel est ajouté du gravillon.

Bien que tous soient des solutions pour créer des pavements , dans le cas du béton ciré il est continu et dans le cas du béton poli, béton projeté ou béton taloché il est discontinu (nécessitant des joints de dilatation).

BÉTONS
Aussi bien le béton poli que le béton projeté ou le béton taloché , consistent dans une dalle de béton armé sur laquelle est appliqué un traitement superficiel pour obtenir la finition définitive. Ce sont des pavements discontinus, s’agissant de dalles il faut des joints de dilatation pour éviter la fissuration.

Béton taloché : dans le cas du béton taloché, il faut réaliser un lissage mécanique avec des lisseuses ou hélicoptères.

Béton taloché
Béton projeté : pour le béton projeté, il faut réaliser un estampage avec des moules. Les deux pendant le processus de durcissement du béton.

Béton projeté
Béton poli : Le béton poli consiste à appliquer un traitement superficiel pour obtenir la finition définitive, mais sur le béton complètement séché. Cela consiste dans un processus mécanique de ponçage et de polissage moyennant lequel est polie la surface avec un polissoir , à têtes de diamant, en laissant visible la section des granulats qui composent le béton, l’aspect final est similaire à celui du granito.

béton poli

BÉTON CIRÉ

Le béton ciré est un mortier dont la granulométrie des granulats est plus fine, il est appliqué aussi bien sur les murs que sur les sols, il a une épaisseur d’environ 2-3 mm, il ne nécessite pas de joints et ne fissure pas. Il adhère très bien à tout matériau, il est appliqué à l’aide d’une truelle en acier ou en caoutchouc.

MORTIER

Le mortier taloché serait le lissage réalisé de forme manuelle à un crépissage (couche de mortier de plus ou moins 2 cm d’épaisseur employée pour revêtir un mur)

Sur ce tableau nous résumons les caractéristiques et comparons les différences, en plus des possibles applications

Caractéristiques Surface Épaisseur Joints Poids (kilonewton) Idéal pour :
Béton ciré Revêtement continu appliqué à la truelle Murs, plafonds et sols 2 - 3 mm Ne nécessite pas de joints 0,01 Kn/m2 Rénovations sans décombres, couvrir carrelages, revêtements de meubles…
Béton projeté ou ciment projeté Traitement superficiel de la dalle de béton à l’état plastique Sols 5 -10 cm Maximum tous les 25 m2 (e=10 cm) 2,50 Kn/m2 Parcs ou promenades publiques. Avec des finitions rustiques simulant la pierre.
Béton taloché ou ciment lissé Traitement superficiel de la dalle de béton pendant le processus de durcissement Sols 5 -10 cm Maximum tous les 25 m2 (e=10 cm) 2,50 Kn/m2 Avec finition lisse, pour parkings et grandes surfaces
Béton poli ou ciment poli Traitement superficiel de la dalle de béton déjà durci Sols 5 -10 cm Maximum tous les 25 m2 (e=10 cm) 2,50 Kn/m2 Aspect très similaire à un granito. Finition lisse, pour sols de grandes surfaces.
Mortier taloché Revêtement du lissage manuel sur un crépissage Murs et sols 2 cm Maximum tous les 25 m2 (e=2 cm) 0,50 Kn/m2

Les soins du béton ciré sont similaires à ceux d’un parquet en bois naturel. Nous recommandons d’éviter des détrempages permanents et le contact prolongé avec l’humidité. Il faut éviter de laisser des tapis et des serviettes mouillées sur le sol ou des pots à fleur qui perdent du liquide. Nous devons aussi maintenir la surface exempte de pierres ou de gravier, qui en y marchant dessus peuvent rayer le revêtement. Éviter de donner des coups et de frotter avec des objets durs.

Même si le béton ciré offre une grande résistance aux produits chimiques, le nettoyage doit être réalisé avec des savons neutres, jamais avec des produits agressifs ou désincrustants. Nous éviterons les produits comme le chlore, l’eau de Javel, l’ammoniac, les savons et détergents en général, car ils peuvent endommager le film protecteur.

Soins initiales

Le béton ciré atteint les qualités de dureté, résistance et étanchéité désirées, un mois après son application. Les deux premières semaines suite à l’application du béton ciré sont une période à risque pour la formation de défauts. Le revêtement sera praticable avec beaucoup de précaution deux jours après le vernissage, et praticable sans précaution particulière après une semaine. Ne pas couvrir les surfaces pendant les deux premières semaines. Par exemple : ne pas accrocher de tableaux ou mettre des tapis.

Soins spéciaux

Les soins sont similaires à ceux prodigués au parquet en bois naturel. Eviter que le revêtement soit détrempé et en contact prolongé avec l’humidité. Ne pas laisser des tapis et serviettes mouillées, jardinière avec fuite d’eau. Maintenir la superficie libre de gravier, sable, pour éviter de rayer le revêtement en marchant. Éviter les coups et le frottement avec des objets durs ainsi que de trainer des objets lourds pour ne pas endommager la surface. Lors du déplacement des meubles, ne les trainez pas utiliser la méthode: "lever et poser". Les graviers et la poussière en excès sons des facteurs d’érosion. Il sera nécessaire de protéger le revêtement de sol du mobilier (pattes métalliques, superficies pointues), et des objets dont les superficies en contact avec le sol sont abrasives ou d’un poids conséquent grâce à des patins de feutres ou des glisseurs. Les roues des meubles doivent être de caoutchouc, étant moins agressives que celles en plastique dur.

Nettoyage

Pour le nettoyage du Béton ciré, on recommande d’utiliser les produits conçus spécialement pour ce revêtement: Ecoclean et Ecoclean Pro. Ecoclean est un nettoyant écologique pour usage domestique. C’est un produit très concentré et adapté pour le nettoyage des sols. Pour son application il est dilué dans l’eau. Il est très important que deux semaines se soient écoulées depuis l'application de béton ciré pour commencer à l'utiliser. Ecoclean Pro est un nettoyant écologique professionnel spécialement indiqué pour le nettoyage des saletés difficiles et persistantes. Ce nettoyant n'est pas dilué dans l'eau, il est pulvérisé et laissé agir quelques instants. Une autre possibilité est d’utiliser des savons neutres, jamais des produits agressifs. Ne pas laisser le savon en contact prolongé avec le béton ciré. Les produits alcalins comme le chlore, l’eau de Javel, l’ammoniac et les détergents en général, abiment la pellicule protectrice du béton ciré. Il est important de prendre en compte les besoins d’anti dérapage du sol. Plus le revêtement est antidérapant, plus son nettoyage est compliqué à cause de sa texture. Voilà pourquoi il est recommandé d’appliquer Microdeck pour les intérieurs et Microstone pour les extérieurs.

Entretien régulier

Il est recommandé d’entretenir régulièrement les revêtements de béton ciré avec des cires acryliques, elles laissent un résidu acrylique qui renouvelle la couche protectrice du revêtement. Le Ceraciment est un produit qui contribue à la dureté et à la brillance naturelle de manière persistante. La fréquence du cirage dépendra de l'utilisation et des caractéristiques du lieu. Si vous souhaitez obtenir un résultat plus professionnel, il est recommandé d’appliquer le Ceraciment Pro. Il s’agit d’une cire de haute résistance avec une finition métallique. Il conserve en plus l’aspect original des surfaces plus longtemps. Dans le cas que vous n’avez pas ces produits, vous pouvez utiliser une autre cire acrylique, bien qu’on ne peut pas garantir les mêmes résultats.